Punis pour avoir voulu rendre festive la fête de la musique

Puni pour avoir voulu rendre festive la fête de la musique

 

Le groupe vocal “châtaigne-mélodie” en panne sèche !

Depuis 3 ans, une douzaine de résidents mélomanes, se retrouvaient tous les mercredis après-midi, pour satisfaire leur plaisir : chanter….tout simplement !

La résidence, n’ayant pas de budget pour payer un chef de choeur, c’est un choriste qui, bénévolement, animait ce groupe et ça se passait plutôt bien. (la Directrice dira que l’animation de cet atelier <<était tolérée>> )

En cette année 2017, cette fête de la musique, ne faisait pas partie des manifestations méritant d’être soutenue et l’animatrice de la résidence ne pouvait dégager de budget pour financer un animateur digne de ce nom ! Au dernier moment elle recrute un jeune clermontois, peu habitué à animer des soirées pour séniors.

Sachant que si l’on ne faisait rien, cette soirée serait à l’image de celles qu’elle programme régulièrement : “Soporifique”, je prends contact avec ce jeune animateur, via internet.

Mon “mail” expliquait la présence d’un groupe vocal au sein des “Châtaigniers” et je lui proposais notre intervention au cours de la soirée pour chanter avec lui, des chants de notre répertoire.(mon objectif était motivé par le seul but de rendre festive cette soirée ) Il me téléphone en me disant que c’était une très bonne idée et qu’il en tiendrait compte dans son programme. Au cours de la conversation, j’ai le malheur de lui expliquer le contexte des soirées que nous concocte en général notre animatrice.

Il arrive donc de Clermont-Ferrand et ne trouve rien de mieux que de rapporter mes propos à la Directrice qui le recevait.

Outrée qu’on puisse dire que nos soirées étaient loin d’être festives, je suis convoqué dans le bureau directorial et accusé de “lèse-majesté” en voulant, par mon intervention, me substituer à la responsable en charge de ces organisations ! <<Vous n’êtes qu’un résident (c’est à dire “pas grand chose”) et vous n’aviez pas le droit de prendre cette initiative !

Votre intervention, en tant que bénévole dans l’animation du groupe vocal, étant “tolérée” nous ne nous sentons vous devoir aucune reconnaissance à ce titre !>>

Et c’est ainsi, que du jour au lendemain, le groupe vocal s’est trouvé orphelin de son animateur, et de ce fait, privé d'une activité où ils avaient plaisir à pratiquer le chant choral !

×