Route du rhum

Pourquoi investir dans la course au large ?

Pourquoi investir dans la course au large ?

Il semblerait que les mécènes choisissent aujourd'hui les compétitions qui durent dans le temps, qui mobilisent les médias sur une longue période avant, pendant et après. Dans l’éventail proposé au travers des sports d’équipes , 2 se distinguent par un laps de temps occupant les médias :

  • le cyclisme et surtout le Tour de France (Sky)
  • La voile, les courses au large.
  • La banque populaire qui s’affiche comme “la banque de la voile”, convaincue par son skipper que la performance est complètement liée aux nouvelles techniques, a donc fait un gros investissement pour lancer la construction de ce trimaran “ultim”. Investissement encore plus onéreux du fait du naufrage du bateau lors de son entraînement.

    Les performances, liées aux choix des matériaux et accessoires techniques, devraient faire de cette bête de course un porte fanion de la course au large,

    La route du rhum qui part de St Malo le 4 novembre, devrait permettre un étalonnage entre les 5 multi-coques engagés, (bien qu’il ne parte pas favori)

    Le Maxi Solo Banque Populaire IX est un trimaran de la catégorie Ultim. Signé Van Peteghem - Lauriot Prévost il a été conçu pour être très évolutif. Le Team Banque Populaire a utilisé son expérience des maxi multicoques pour concevoir un bateau aérien, futuriste, propulsé au-dessus de l’eau. Le trimaran va profiter de la technologie éprouvée des foils, ces appendices sustentateurs qui équipent aujourd’hui tous les multicoques de compétition. Construits par le chantier CDK Technologies pour la Banque de la Voile, le Maxi Solo Banque Populaire IX est ciselé pour les plus grandes aventures autour du globe. Longueur : 32m / Largeur : 23m/Poids : 15 t / Hauteur du mât : 38m / Matériaux : Carbone,Kevlar,Normex / Surface de voile au près : 610 m² / Surface de voile au portant : 890 m² / Architectes : VPLP / Foils : Martin Fisher / Chantier : CDK Technologie, C3 Tech pour les foils et Green Marine pour la coque centrale/Mât : CDK - Voiles : North Sails / Mise à l'eau : 2017

    En choisissant de sponsoriser la course au large, la BP s’offre un clin d’oeil auprès des “voileux” de plus en plus nombreux, cadres aux revenus “intéressants” ! Pour sa notoriété, un tel support ne passe pas inaperçu: Il attire la caméra. 900 m2 de toile, ça permet des messages bien ciblés.

    Cette route du rhum est très prisée puisque 120 bateaux vont prendre le départ.

  • 5 catégories : Les “Ultims” 8 trimarans (le choc des géants)
  • Immoca : 9 monocoques (la guerre des chefs)
  • Multi50 : 11 multicoques de 50 pieds
  • Class 40 : 43 monocoques de 40 pieds
  • Rhum: 6 multicoques, 14 monocoques
  • Pour ce qui est des “Ultims” Pointe-à-pitre devrait voir l’étrave du vainqueur en moins de 6 jours (Mike Birch mettra 23 jours de mer, les améliorations techniques permettent de diviser par 4 le temps) Si la météo est favorable !

    Ajouter un commentaire

     
    ×